Search
  • Christelle YOMBA II

Vive le carnaval, vive le déguisement !


Souvent une période de carnaval ou de fête déguisée commencent à l'approche du printemps dans les centres de loisirs et les écoles.


C'est alors l'occasion pour les enfants de découvrir le réel plaisir de se déguiser.


Mais pourquoi les enfants aiment-t-il autant se déguiser ?

Selon Catherine Watine, LudoLogue et responsable de l'association "à l'adresse du jeu".

"L'enfant a besoin d'être dans la fiction. Cela nourrit son imaginaire."


N'importe quel tissu ou vêtements feront l'affaire pour se déguiser : une vieille robe de notre mamie, la veste de motard du tonton.

Mais aussi une panoplie en tout genre : Un chapeau, une canne, un sac à main, des chaussures XXL.


Selon les âges, se déguiser n’apporte pas les mêmes enjeux.


  • Vers l'âge de 3/4 ans les enfants vont plutôt jouer avec des accessoires : la mallette du médecin ne va pas forcément être utilisée pour soigner mais par exemple pour se transformer en une perceuse qui fait du bruit.


  • Les enfants adorent inventer des rôles, et se glisser dans des déguisements complets.


Le besoin de se déguiser naît tout d'abord de l'envie de s'identifier à leurs parents.

Selon la psychologue clinicienne Sophie Tournesac "emprunter leurs habits c'est chercher à ressembler à ce qu'on voit comme nos super-héros". "Tout comme l'envie d'imiter"


Catherine Watine, explique que "dès l'âge de quatre ans les costume de super-héros fonctionnent à fond".


Selon Sophie Tournesac le déguisement est un objet transitionnel.

Elle explique que : " L'enfant naît dans la toute-puissance, puis il apprend à renoncer.

Il doit accepter certaines règles, certaines limites. Grâce au déguisement, il se situe à mi-chemin entre l'imaginaire et la réalité."


Le déguisement de Batman ou de la princesse permettent encore un peu de croire à certains pouvoirs ...


Le déguisement permet à l'enfant d'exprimer ses émotions parfois contrastées.

Sa personnalité est aussi mise en scène lors des différentes facettes du déguisement.

Selon la psychologue Sophie Tournesac "opter pour la tenue du médecin, c'est renverser une situation où il était passif en tant que petit patient, pour devenir acteur"

"Être un ours : peut être une façon d'exprimer son agressivité".


Le déguisement offre plusieurs possibilités de changer de monde, d'époque, d'identité.


Cela leur procure une liberté, C'est l'enfant qui définit les règles du jeu.


Se déguiser va permettre à l'enfant d'affiner son imaginaire et de favoriser sa sociabilisation.


Parfois il devra négocier avec ses partenaires de jeux, être le gentil ou le méchant de l'histoire.


Les enfants trouvent facilement des compromis.


C'est là peut-être une bonne idée de créer un coffre à déguisement dans laquelle l'enfant piochera à sa guise.


Vous pourrez alors aiguiser son imaginaire.


Remplissez votre coffre de vieux habits, foulards, chapeaux, robes, sac à main, casquettes, chemises, bracelets.


Tous ces habits vont permettre à votre enfant de les détourner et de s'amuser.


Un exemple: un drap fera l'affaire pour prendre le rôle d'une cape, votre enfant va adorer se cacher et s'envelopper dedans.


Constituer votre propre réserve de costume sera une solution moins onéreuse et plus respectueuse du développement durable que tous les déguisements tout fait et acheter en magasin.


Et surtout les habits, seront adaptés à la morphologie de tous les enfants.


Pour les enfants un peu ronds qui ne peuvent pas entrer dans les déguisements standards, ("tu n'es pas dans la norme") ne recevront aucun message violent !

78 views0 comments

Recent Posts

See All